07 février 2018

A peine la tête sortie du dernier carton, tout le monde vous presse pour venir voir votre nouveau logement. C'est sûr, vous ne couperez pas à la traditionnelle pendaison de crémaillère ! Mettez tous les atouts de votre côté pour en faire un moment convivial et serein.

 Je fais ça quand ?

Immédiatement après le déménagement ou quelques mois après, il n'y a pas de règles en la matière. L'important est d'anticiper un minimum pour assurer tous les points d'organisation, notamment mettre à l'abris les objets fragiles ou protéger les murs fraîchement repeints !

J'invite qui ? 

Amis, famille et bien sûr nouveaux voisins....Cet évènement sera aussi l'occasion de rencontrer les gens qui vivent près de chez vous et de vous faire rapidement une idée sur l'ambiance du quartier. Si toutefois vous ne souhaitez pas convier vos nouveaux voisins, pensez à mettre un petit mot dans l'entrée de l'immeuble ou dans les boîtes aux lettres pour les informer de la fête et désamorcer d'éventuelles plaintes...

Je fais visiter ?

Bien sûr, la majorité des invités viennent pour voir à quoi ressemble votre nouveau chez vous. Mais ce n'est pas une raison pour laisser libre accès partout. Accompagnez vos invités, faites le tour du propriétaire en mode visite guidée, vous ne manquerez sans doute pas d'anecdotes pour animer votre circuit !

Alors on danse ?

On danse, on boit, on mange ! Votre crémaillère sera le reflet de votre personnalité. Façon cocktail, dîner assis ou buffet, là encore pas de protocole, l'important est de marquer le coup !

Voilà, c'est fait ! Votre demeure est baptisée ! Un coup de ménage et vous voilà prêt à profiter de votre cocon.

 

P.S : N'oubliez pas d'indiquer votre nouvelle adresse à vos invités ....

 

Source : Guy Hoquet l'Immobilier